Jeudi 16 novembre 2017 – Évaluation de Pierre Rosset

Une vingtaine de guides pour la validation de Pierre, malgré le petit air frisquet du matin. Depuis le stade de la Pouratte au Chambon-Feugerolles, nous grimpons sur les côtes du Cotatay, puis descente dans la vallée. Arrêt à la grotte de la Vierge de Lourdes, puis nouvelle grimpette et par le chemin de l’aqueduc et retour au point de départ, non sans avoir admiré au passage le château de Feugerolles.

Apéritif parfait (merci Josiane pour les gougères et le cake, merci Pierre pour le whisky, l’apéritif au génépi, les vins, et le p’tit coup de génépi avant de repartir).

Pour l’épreuve d’orientation, nous partons du château de Feugerolles en direction de Saint-Romain-les-Atheux. Belle montée en sous-bois, puis après un passage en balcon qui nous permet de découvrir la vallée de l’Ondaine dans la brume, descente non moins belle, mais avec quelques difficultés, qui nous ramène aux voitures. Pierre n’a pas hésité une seconde malgré le pièges de Bernard qui avait concocté l’épreuve.

Pierre Rosset réussit donc brillamment son évaluation. Un guide de plus !

Quelques photos de Bernard J.

Jeudi 9 novembre, sécurité informatique

Pélussin, salle saint Jean, matin : sécurité sur internet
Après-midi, visite de la crypte de Notre Dame sous terre
Quel travail, Patrick.
Merci à toi
Signé : les 23 collègues présents ce jeudi 9 novembre…

Pour accéder au dossier PDF réalisé par Patrick, cliquer sur le lien ci-dessous

Cybersécurité

Réunion du lundi 6 novembre 2017

Le Conseil d’Administration s’est réuni préalablement à la réunion hebdomadaire pour préparer l’Assemblée Générale qui se tiendra comme prévu le jeudi 7 décembre à la maison de l’Hermitage à Saint-Chamond. Il est envisagé de changer de lieu et de commune dans l’avenir.

3 membres du Conseil d’Administration sont à renouveler comme chaque année, ainsi qu’un vérificateur des comptes. Il est donc fait appel à candidats.

Il est encore temps de faire des propositions pour l’agenda 2018 (formations en salle, sur le terrain, sorties culturelles). Les envoyer avant la fin de la semaine à Solange. Ces propositions seront comme d’habitude soumises au vote.

Réunion du lundi 30 octobre 2017

En l’absence de Bernard et Françoise, c’est Solange qui préside la séance. C’est les vacances, et cela se ressent sur le nombre de présents… La conversation plutôt informelle qui s’engage tourne autour des marches de l’été. Il apparaît que lors des marches à la journée le départ à 8 h 30 est trop tôt, car cela fait terminer la rando tôt dans l’après-midi. Il serait peut-être souhaitable de décaler à 9 h, et d’imposer un temps de pause pique-nique plus long, pour ne pas rentrer avant 16 h. Problème à revoir le moment venu.

Solange rappelle qu’il faut lui envoyer au plus tard lundi matin 6 novembre les propositions pour l’agenda 2018 : formations en salle ou sur le terrain, sorties culturelles, etc. Le CA qui se réunit lundi à 13 h examinera les idées émises.

Jeudi 26 octobre 2017, Saint-Martin-la-Plaine

Une dizaine de guides se retrouve à Saint-Martin. Sous la conduite de Solange et Simone, nous déambulons dans le village puis prenons le sentier conduisant à Beaulieu. Dans un chemin creux taillé dans le roc, les étranges gravures nous interpellent. Patrick explique qu’il s’agit probablement de l’œuvre des Salyens, peuplade protohistorique établie surtout en Provence. Des alvéoles de la taille d’une tête ont dû contenir des crânes humains exposés dans un but cultuel. Lorsque les Romains ont construit l’aqueduc du Gier, qui passe juste en-dessous, ils ont trouvé ce chemin bien pratique pour atteindre le chantier. Sauf qu’il n’était pas assez large pour les chars. Alors ils ont reculé l’une des parois, qui aujourd’hui n’a plus de gravures sauf dans sa partie basse plus large.

Au débouché du chemin une croix est ornée d’une étrange inscription. Nous tentons de la déchiffrer. Il est écrit : VOICI VENIR L’ETENDARD DE VICTOIRE QUI NOUS ANNONCE JESUS SOUFFRANT. Comprenne qui pourra…

Plus haut, voici la chapelle du hameau de la Chardonnière, sur la Cula, avec ses nombreux ex-voto dont certains au point de croix. Puis nous grimpons (dure montée !) vers le Crêt Fléchet, et de là descente sur la Grand-Croix (rien à voir avec celle de la vallée du Gier) où nous retrouvons les deux Marcels pour le pique-nique.

Ensuite nous descendons (façon de parler) sur St-Martin pour aller flâner du côté de la Tour de la Jalousie. La belle journée se termine autour d’un verre bien mérité.

Jeudi 19 octobre 2017, Tartaras

Sous la conduite de Pierre Bessenay et Monique Perraud, nous nous retrouvons à Tartaras pour un périple sur les premiers coteaux du Lyonnais. Après un coup d’œil au sarcophage gallo-romain exposé à côté de l’église, nous prenons le chemin de Dargoire, puis nous grimpons vers le plateau jusqu’au château de la Mouchonnière. Nous franchissons la Combe d’Allier par un joli pont sur une rivière à sec, et nous atteignons Saint-Jean-de-Touslas, où nous attendent les deux Marcel.

Pique-nique dans l’épicerie du village, puis Monique nous fait visiter l’église, dont la sacristie fut ornée de mosaïques naïves par l’abbé Cognet, curé du village au début du XXe siècle. Nous visitons aussi la Maison du Patrimoine, ancien presbytère pareillement décoré par le même abbé, et qui conserve une belle collection de chemins agricoles.

Retour par l’ancienne voie romaine de Lyon à Rive-de-Gier, puis chemins et carrefours nous ramènent à Tartaras.

 

 

Réunion du 16 octobre 2017

En l’absence de Bernard, c’est Françoise qui présidait la séance.

Pour répondre à la question d’Hélène Cahen concernant l’avenir de la commission faune-flore, Joseph Machabert signale qu’il souhaite finir son mandat de responsable de cette commission pour l’Assemblée Générale, et laisse la place disponible pour qui voudra prendre la suite.

L’ordre du jour étant peu fourni, la réunion s’est terminée à 16 h 30.