Jeudi 28 juin

Nous sommes une quinzaine au col du Gratteau. Malgré le ciel bleu et le soleil, le vent violent a fait baisser la température à seulement 13°. Intenable en petite tenue estivale, nous devons en hâte enfiler (presque) les vêtements d’hiver. Pierre B nous entraîne sur un chemin peu connu, n’apparaissant pas sur (toutes) les cartes, qui de l’Hôtel de l’Oeillon nous fait grimper jusqu’au Creux de Bote (avec un seul T).
Là nous nous séparons en deux groupes. Les ASP (Aventuriers des Sentiers Perdus) continuent vers l’Étançon puis descendent à travers bois jusqu’au Mantel. Les HSC (Habitués des Sentiers Connus) passent par le Crêt de Bote, le Crêt de l’Oeillon. On se retrouve tous en contrebas du Gratteau pour le pique-nique à l’abri du vent.
L’après-midi est consacré à la formation dispensée par Enrique du CPIE de Marlhes, aussi intéressante que la première session.

Photos Patrick B  Daniel B et André C

Réunion du lundi 2 juin

Notre doyenne Madeleine nous a quittés, dans sa 100e année. Ses obsèques seront célébrées vendredi 29 juin à 15h 30 en l’église de Montaud.

François Démonet a pris contact comme prévu avec Saint-Étienne Métropole pour une demande de subvention. Il lui a été répondu qu’aucune subvention n’était accordée à des associations. La seule possibilité d’en obtenir serait peut-être par la politique de la ville.
Le projet de développer notre action auprès des milieux scolaires a connu deux expériences grandeur nature avec l’accompagnement de l’école de la Grand’Église à Rochetaillée et de l’école des Frères Chappe sur la Voie verte. Deux beaux succès qui nous encouragent dans cette démarche.

Quelques images de Madeleine…

Jeudi 21 juin

En ce premier jour de l’été il fait vraiment un temps estival, soleil et ciel bleu, seule la température peine un peu à monter, tout au moins le matin car l’après-midi nous apprécions la fraîcheur des sous-bois.
Après la formation “éducation à la nature” le matin dispensée par Enrique du CPIE, et le pique-nique convivial autour d’une table carrée sous les arbres, nous sommes 8 à suivre Pierre B sur des chemins connus de lui seul, et où, comme disaient les Dupont-Dupond sur la lune, “la main de l’homme n’a jamais mis le pied” (Merci François de nous avoir rappelé ce bon mot !).
Nous traversons le hameau du Temple, où plane encore le souvenir des Templiers, ensuite un petit tour en Haute-Loire nous permet de voir des hameaux bien pittoresques comme l’Ollagner.

Réunion du lundi 18 juin

Les deux promenades découverte des journées du patrimoine à Saint-Chamond (15 et 16 septembre) sont bien établies. Un bus assurera le retour des participants au point de départ.
Le Centre Social d’Izieux-le-Creux va élaborer un flyer rappelant les rôles et fonctions des guides et des référents lors des sorties. Ce document pourrait devenir un modèle pour les autres centres sociaux.

Jeudi 21 juin : la formation aura lieu le matin à 9 h au CPIE.
Départ exceptionnel à 8 h 15 au Rond-Point.

Jeudi 14 juin

En ce 14 juin nous sommes 14 au départ de l’aire de loisirs du Tremplin. Il fait plutôt frisquet et le soleil peine à percer les nuages, mais on sent que la journée sera ensoleillée. Notre pérégrination à travers le Grand Bois nous emmène à la Croix des Fosses, au Creux du Loup, à Bourdouze, puis nous descendons plein sud pour accéder au monument du maquis des Polonais. La remontée s’avère hasardeuse, les chemins signalés sur la carte ont disparu, et nous devons couper à travers bois pour monter jusqu’à l’itinéraire équestre.
Après le pique-nique bienvenu au soleil, direction Praveilles, la Maison des Gardes, le bachat de Pré-Biacon, et retour par le Bois de Tournon. L’auberge du Tremplin nous accueille pour le verre de l’amitié final.

Réunion du lundi 11 juin

Ordre du jour minimum, la permanence étant précédée de la réunion du Conseil d’Administration et suivie de la réunion de la commission faune-flore.

Conseil d’Administration
– Le CA entérine le travail de la commission écoles qui a abouti au projet d’un dépliant destiné à être remis à des enseignants. Des devis vont être demandés, pour imprimer le dépliant en une centaine d’exemplaires.
– Il devient impératif de recruter de nouveaux membres. Lors des Marches de l’Été ou des accompagnements, présenter l’association en quelques mots et préciser qu’elle est ouverte à toute bonne volonté.
– Les Marches de l’Été demandent cette année 3 guides par sortie, ce qui entraînera des frais supplémentaires. Étudier la possibilité d’une subvention de Saint-Étienne Métropole. François Démonet est pressenti pour cette étude et accepte de s’en charger.
– Le point sur nos projets.
Le sentier du col du Gratteau ne fera pas l’objet d’un balisage, mais verra la publication d’une plaquette sur les richesses du site d’un point de vue naturaliste.
Les 3 sentiers de Grand-Croix initiés par B. Jamet et R. Brun, ne semblent plus intéresser le Centre Social qui était à l’origine du projet. Une réflexion est à mener pour étudier si nous pouvons devenir les responsables de ces sentiers, ce qui impliquerait leur balisage régulier.
Le sentier d’orientation de Chaubouret est à reprendre et fera l’objet d’une sortie à la rentrée.

Commission Faune-Flore
Une nouvelle reconnaissance du sentier du Gratteau est prévue pour le mardi 4 septembre après-midi. Des affûts sont également envisagés.

Réunion du lundi 28 mai

Réunion de reprise au terme d’un mois de mai bien perturbé par les ponts à répétition.
Rien de particulier à débattre, ordre du jour habituel des accompagnements et chroniques. Les prochains rendez-vous :

  • Jeudi 31 mai, visite du musée Michelin et du Puy de Lemptégy.
  • Lundi 4 juin, réunion de la commission écoles à 16 h.
  • Jeudi 7 juin, sortie éventuelle (à prévoir lundi) pour ceux qui ne vont pas dans le Vercors.
  • Lundi 11 juin, réunion du Conseil d’Administration à 13 h 30, et de la commission faune – flore à 16 h
  • Jeudi 14 juin, balade jusqu’au monument des Polonais à la Versanne, sous la conduite de Patrick B.
  • Jeudi 21 juin, formation au CPIE de Marlhes.
  • Jeudi 28 juin, formation sur le terrain au col du Gratteau.

Pour tous les détails concernant ces rendez-vous, consulter l’agenda.

Jeudi 24 mai

Une quinzaine de guides se retrouve au col du Gratteau. Le matin, Pierre B a décidé de nous emmener au Pic des Trois Dents. Le sentier est agréable, les genêts sont en fleurs ce qui ajoute une touche colorée à un paysage grandiose, qui se mérite car le sentier se fait difficile et sportif par endroits. Il n’empêche qu’arrivés au pied de la Roche Anglaire ou Anglane (selon les cartes) qui constitue une dent avant la première des trois dents (vous suivez ?), certains intrépides choisissent la voie du haut qui passe par les sommets de toutes les dents (nous renonçons à les compter). D’autres préfèrent plus sagement la voie du bas qui longe la muraille celtique après être passé devant le “puits des fées”, un système de récupération des eaux pluviales mis en place par les Gaulois pour avoir un peu d’eau potable à l’intérieur de l’enceinte. Les deux groupes se retrouvent avant d’attaquer la descente très raide.
Le beau temps du matin laisse place aux nuages et à la fraîcheur pendant le pique-nique, et nous devons renfiler les vêtements quittés au départ ! L’après-midi, Bertrand de la LPO vient nous initier aux plantes du secteur, puis sous le soleil retrouvé nous partageons cerises et clafoutis apportés par Cécile.
Une bien belle journée en résumé !

Réunion du lundi 14 mai

Nous nous retrouvons après deux lundis fériés, et de fait l’ordre du jour est bien chargé.
Le site interne est bien entré dans les habitudes, il permet aux absents de suivre l’actualité, et satisfait tout le monde.
Préparation des journées du Patrimoine (15/16 septembre). Nous interviendrons sur deux thèmes :
– le samedi, remontée de la vallée du Dorlay de Saint-Paul-en-Jarez à la Terrasse-sur-Dorlay, à la recherche des traces du patrimoine industriel.
– le dimanche, de Saint-Chamond à la chapelle du Fay, qui sera ouverte.
Reconnaissance de ces deux sorties les mardis 12 juin (Dorlay, journée) et 19 juin (matinée).
Centre Social de Saint-Paul-en-Jarez. il devient notre nouveau partenaire, nous devrons assurer des sorties tous les 15 jours les vendredis après-midi, avec 2 sorties à la journée par an. Premier accompagnement le 14 septembre à Burdignes (journée). Le programme est bouclé jusqu’à la fin de l’année.
Commission faune-flore. En raison de l’ordre du jour chargé, sa réunion est reportée au lundi 11 juin à 16 h.
Pas de réunion lundi prochain 21 mai (lundi de Pentecôte).

Traversée du Pilat – 24 et 25 avril

Traversée du Pilat du 24 et 25 Avril 2018

préparée par Marcel Payet et Jacky Pichon

9 marcheurs, 2 femmes et 7 hommes, présents au départ à 9h00 rue Virgile à la Métare.

Après le passage à La Côte (la bien nommée) nous prenons le GR42 direction Rochetaillée.

La moitié du groupe fait un détour pour aller voir la Madone de Rochetaillée (funeste détour pour les bâtons de Guy) et le groupe se reforme au bourg pour prendre la direction de la Barbanche.

La pause pique-nique, au Km13 après 4h de marche et 530m de dénivelé, se fait un peu avant Le Bessat.

Après la traversée du Bessat, photos de groupe à Chaubouret et direction La Jasserie par le GR7. Une partie du groupe fait un détour par le Crêt de la Perdrix et tout le monde se retrouve à la terrasse de la Jasserie.

Nous sommes rejoints par la femme de Patrick, qui assure la logistique des sacs de couchage, et prenons possession du dortoir.

Bernard Jamet arrive juste en fin de journée et nous nous retrouvons à 11 à table pour finir autour d’un repas campagnard, avant une bonne nuit dans les boites.

– Bilan 1er jour : 7h30 avec les haltes, pour 21.5 Km et 1000m de dénivelé-

Le lendemain matin, après le petit déjeuner et agrémenté de la visite de l’âne, départ à 8h30. Les 8 marcheurs restants empruntent le sentier Claude Berthier. Après un arrêt à la stèle, commémorant le crash d’un avion américain en 1944, direction le col de l’Oeillon et halte au Col du Gratteau.

Pierre et Guy ne résistent pas à faire la montée au Crêt de l’Oeillon et la redescente par le Chirat.

Après la descente vers la Croix de Saint Sabin les 2 intrépides font un détour par la chapelle de Saint Sabin . La jonction avec le groupe est faite avant Buet.

Le reste de la descente, par Le Verdier et la Croix de Sainte Blandine, fait des dégâts sur le physique des marcheurs.

La halte pique-nique, au Km13 après 4.5h de marche et 630m de dénivelé, sous la Croix de Sainte Blandine, est très appréciée.

Une partie du groupe rejoint Saint Julien-Molin-Molette par la route, l’autre emprunte le Chemin de Saint Jacques de Compostelle GR65.

A St Julien, Marcel, Monique et Bernard repartent en voiture et les 5 derniers courageux bravent l’orage pour rejoindre Bourg Argental et prendre un rafraichissement avant de monter dans le bus du retour à Saint Etienne .

– Bilan 2eme jour : 8h30 avec les haltes, pour 23 Km et 850m de dénivelé-

Texte Bernard Z – crédits photos: Joëlle, Guy, Jacky, Pierre et Bernard

dav

dav

dav

dav

dav

dav

dav

dav

dav

dav