Jeudi 22 février

Malgré une météo optimiste deux jours avant, il fait un temps à ne pas mettre un guide dehors ! Pourtant nous nous retrouvons 10 sur le parking de l’église du Grand Quartier, même si pendant 10 minutes personne n’ose sortir des voitures… Finalement, malgré le froid, la neige et le glas, nous prenons le départ. Belle balade entre monts et vallées, que la neige saupoudre de sucre glace en ajoutant ainsi un peu plus de charme.

Le passage dans le Bois des Oeillons nous permet d’être à l’abri du vent, même s’il y a un ruisseau à franchir, ce qui se fait aisément grâce à quelques chevaliers servants. La montée vers le Crêt des Alouettes se fait par un temps sibérien. Finalement, nous décidons de raccourcir l’itinéraire prévu pour arriver un peu plus tôt au Pilon et profiter du confort d’une salle bien chaude. Lorsque nous entrons dans le Café des Promeneurs, les lunettes s’embuent instantanément, les optiques des appareils photo aussi… Les premiers clichés donnent l’impression qu’il y a du brouillard à l’intérieur ! Le pique-nique est le bienvenu, et bonne surprise : le vin est des plus corrects ! Nous avons même droit au pousse-café. Monique Gotty est venue toute seule à pied de St-Héand nous rejoindre et manger avec nous.

Le retour s’effectue comme prévu par le Mont Morin, sur un itinéraire (presque) tout en descente. Au final, malgré le temps, nous sommes tous satisfaits de cette journée concoctée par Solange.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *