Jeudi 29 mars

Nous sommes une quinzaine au rendez-vous au Col de Pavezin. Sous la conduite de Jean-Claude, nous prenons le sentier Jean-Jacques Rousseau, qui nous emmène au col de Grenouze, puis descente sur la Vieille-Chapelle. Après un arrêt devant la chapelle Sainte-Marguerite, nous poursuivons sur le J.J. Rousseau jusqu’à atteindre le carrefour près du hameau de la Pélarie (elle était donc joyeuse ?).
Un chemin boueux, l’ancienne voie romaine, nous conduit jusqu’au “Gouyat”, le pré marécageux où eut lieu la terrible bataille de Vire-Cul le 15 décembre 1587, un épisode local des guerres de religion. Pour tout savoir sur cette bataille, cliquez sur le lien ci-dessous :

http://regardsdupilat.free.fr/virec.html

Continuation par Métrieux, agréable hameau où une tonnelle en treille, “le rond-point du pastis” semble nous attendre. Il est midi bien sonné, la troupe a faim, nous demandons poliment à un autochtone, qui nous autorise aimablement à utiliser la tonnelle. C’est donc dans des conditions des plus agréables que nous pique-niquons, avec l’apéritif au Muscat des Baumes-de-Venise apporté par Dominique…
Jusque là nous avons surtout descendu, Métrieux est à 375 m, il nous faut monter maintenant jusqu’à la Baronette à 729 m, pour rejoindre le col de Pavezin à 652 m. Nous montons donc, par la Croix Blanche, le Grand Marat, la croix de Pilherbe, le Montant où nous admirons l’étrange statue, on s’arrête juste avant les ruines de Baronette pour descendre vers notre point de départ.
Une belle balade, avec un temps très clément, du soleil, une température douce, que du bonheur…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *